Le psoriasis génital est particulièrement difficile à vivre car son impact psychologique est considérable. Non seulement il est souvent confondu avec une maladie sexuellement transmissible, mais surtout il entraîne un mal-être général.
En effet, qui n’a pas ressenti à un moment de sa vie une gêne intense à cause de ces démangeaisons intimes qui nous gâchent le quotidien ? Lors de ces poussées, comment peut-on faire pour se gratter le plus discrètement possible lorsqu’on est en réunion, en société ou en couple, sans attirer l’œil de son partenaire ? Toutes ces situations embarrassantes entraînent forcément des répercussions sur notre confiance en soi, notre estime.
Voici quelques conseils et des réponses aux questions que vous vous posez peut-être et qui peuvent vous aider à mieux vivre au quotidien votre psoriasis.
Comment je traite mon psoriasis des parties intimes ?
Le traitement passe tout d’abord par l’application locale de crèmes ou de lotions sans alcool et à base de dermocorticoïdes prescrits par votre dermatologue. Par contre, il vous dira très certainement qu’il est préférable d’éviter les pommades à long terme car elles entraînent une macération de la peau qui peut provoquer une nouvelle irritation.
Quels produits utiliser pour ma toilette quotidienne ?
Le premier conseil à suivre est de privilégier bien entendu tous les produits 100% naturels comme les savons surgras, l’huile de douche ou encore les syndets. Ce sont des savons dermatologiques moussants qui ne contiennent aucun produit irritant et qui nettoient la peau tout en respectant la barrière cutanée. Il est important de n’utiliser que ces produits naturels car toute dérive pourrait entraîner une nouvelle inflammation.
Un conseil pour bien sécher ma peau ?
Après avoir pris votre douche et vous être délicatement essuyée, vous pouvez utiliser un sèche-cheveux pour sécher parfaitement la peau. L’augmentation de la température entraîne un apaisement des irritations éventuelles et possède des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent être très bénéfiques au quotidien.
Comment apaiser les inflammations ?
L’hydratation des parties intimes est très importante. Si vous ressentez dans la journée une sensation de brûlures ou des démangeaisons, vous pouvez appliquer localement une crème cortisonique qui va soulager le grattage. Et pour l’hydratation des muqueuses, il est conseillé d’appliquer régulièrement un émollient ou une huile hydratante.
Quels vêtements porter en cas de psoriasis génital ?
Il est évident qu’il vaut mieux éviter de porter des vêtements trop serrés, ou des collants qui peuvent entretenir ou aggraver le phénomène d’inflammation par le frottement. Le port de sous-vêtements en coton naturel est à privilégier de jour comme de nuit.
Au niveau de la sexualité, c’est compliqué ?
En principe, il n’y a aucune incompatibilité entre le psoriasis génital et l’acte sexuel. Tout d’abord, ce n’est pas une maladie contagieuse, comme nous l’avions déjà précisé, et de plus il n’existe pas d’inflammation du vagin dans le cas de cette maladie. La seule difficulté qui puisse survenir est une douleur due à une fissure ou une inflammation importante au moment de l’acte.
Est-ce que la libido s’en trouve affectée ? Y-a-t-il des conseils à suivre pour l’améliorer ?
Le psoriasis des parties intimes étant forcément une maladie à fort caractère psychologique qui altère le bien-être sexuel, il se peut que la lubrification soit moins bonne et qu’il y ait une baisse possible de la libido.
C’est pourquoi le conseil le plus important à suivre est d’essayer d’instaurer avec votre praticien la communication la plus transparente possible afin bien prendre en charge la maladie et les répercussions psychologiques qu’elle entraîne.
Si une véritable relation de confiance et un bon dialogue s’instaurent entre vous, il est très possible que votre praticien trouve les solutions adéquates pour remédier à vos problèmes de mal-être sexuel et de libido, et vous aide à retrouver une vie sexuelle satisfaisante

Laisser un commentaire