Les poussées d’eczéma du cuir chevelu se traduisent par des squames disgracieuses qui évoquent de grosses pellicules, mais aussi par des démangeaisons permanentes.

Il est alors tentant de vouloir essayer à peu près tout et n’importe quoi en espérant être soulagée. Quand la tête gratte, l’imagination peut vite devenir fertile !

Pour ne pas aggraver la situation, voici ce qu’il est préférable de ne pas faire ou d’éviter :

Culpabiliserproduits Dooderm

Culpabiliser ne sert à rien : vous n’êtes pas « coupable » de votre eczéma cheveux.

D’ailleurs, au-delà de vous saper le moral, c’est totalement contre-productif :

  • Vous allez vous décourager. Pourtant, il est important de poursuivre vos efforts si vous voulez apaiser votre épiderme. Ayez confiance : à terme, vous réussirez à espacer les crises et à diminuer leurs fréquences.
  • Vous risquez de déclencher ou d’aggraver les poussées : le stress est un facteur qui a un impact sur l’eczéma du cuir chevelu.

Se gratter

Qui dit démangeaisons, dit envie de se gratter. C’est tout à fait normal. Pourtant, il ne faut surtout pas céder à cette tentation. En effet, votre soulagement sera de courte durée, puisque le grattage aggrave les lésions et peut même être une source de surinfection.

Le conseil Dooderm : pour éviter de vous gratter la journée mais surtout la nuit, sans en avoir conscience, pensez au bonnet en coton & fil d’argent. Ce procédé naturel et sain, sans le moindre risque, calme durablement la peau en cas d’eczéma du cuir chevelu.

Focaliser sur le problème

Toucher vos squames ou vos plaques toutes les deux minutes est parfaitement inutile. Les regarder dans le miroir aussi !

Appliquez votre traitement et concentrez-vous sur autre chose pour occuper votre esprit. Il y a toujours une tâche à faire ou, mieux, une activité sympa à entreprendre : du sport, un loisir que vous aimez, un ami à aller voir, une sortie à faire…

Augmenter la fréquence du traitement

Votre dermatologue vous a prescrit un dermocorticoïde ? Parfait ! Respectez à la lettre le traitement qu’il vous a indiqué (généralement une voire deux applications par jour).

Ne croyez pas qu’augmenter les doses sera plus efficace, bien au contraire ! Vous ne soulagerez pas plus vite votre eczéma du cuir chevelu. En revanche, vous risquez de provoquer des effets indésirables.

Désinfecter avec un antiseptique

Il faut impérativement éviter tous les produits irritants sur les lésions ! En effet, les antiseptiques de type alcool à 90° ou à 70° sont beaucoup trop agressifs pour le cuir chevelu.

Contentez vous des crèmes apaisantes et des dermocorticoïdes prescrits par le dermatologue, ils sont largement suffisants.

Appliquer des huiles essentielles

Les produits naturels ne sont pas inoffensifs, même lorsqu’ils ont la certification bio ! Les huiles essentielles et les huiles végétales, par exemple, ne sont pas anodines. Si elles peuvent avoir des effets bienfaisants, il ne faut pas les utiliser n’importe comment.

N’oubliez pas que votre cuir chevelu est déjà fragilisé par l’eczéma, il peut donc être particulièrement réactif. Gare aux réactions allergiques, surtout en période de poussées.

Nous vous conseillons de commencer par un test en dehors des crises, en appliquant une ou deux gouttes d’huile essentielle dans le pli du coude. Attendez ensuite 48 heures pour voir comment votre épiderme réagit.

N’hésitez pas non plus à en parler à votre médecin, il pourra vous conseiller sur les meilleures huiles en fonction de l’état de votre cuir chevelu.

Prendre des corticoïdes par voie orale

Retenez ceci  : les corticoïdes efficaces pour l’eczéma du cuir chevelu sont sous forme de mousse ou de shampoing, voire de crème. En revanche, les corticoïdes par voie orale n’ont pas d’impact positif dans ce cas. Il s’agit donc d’une surmédication que vous gagneriez à éviter.

Si vous avez déjà vu des personnes atteintes d’eczéma prendre des comprimés, il s’agit alors d’antihistaminiques. Ils peuvent être prescrits par le médecin pour apaiser les démangeaisons.

Se laisser pousser les ongles

Les ongles longs peuvent être jolis mais il faut mieux les bannir ! Tant pis pour la manucure, au moins vous n’aggraverez pas l’inflammation de votre cuir chevelu. Les ongles longs sont des nids à bactéries qui peuvent causer des surinfections. Ils peuvent aussi blesser la peau et donc aggraver les poussées.

Essayez d’avoir toujours les ongles coupés à ras.

Agresser votre cuir chevelu

Chouchoutez votre épiderme !

Vous devez prendre certaines précautions avec votre cuir chevelu :

  • Utilisez exclusivement un shampoings doux, de préférence naturel ;
  • Allez-y en douceur avec le sèche-cheveux : privilégiez les températures les plus basses et tenez-le à 20 cm de votre tête ;
  • Brossez vos cheveux délicatement mais soigneusement, en employant toujours une brosse douce ;
  • Évitez les looks « chignon strict » ou « queue de cheval serrée », qui tirent sur le cuir chevelu.


vetement anti irritation cuir chevelu

Laisser un commentaire

Dooderm