L’eczéma de bébé ou de votre aîné ne doit pas être un obstacle aux plaisirs de la neige ! Les sports d’hiver, pratiqués en famille ou avec des amis, sont une source d’épanouissement formidable pour votre enfant.

Dévaler les pistes, faire de la luge ou une balade dans les cimes enneigées, savourer une raclette, boire un chocolat chaud… sont autant de moments conviviaux et fun qui lui laisseront des souvenirs impérissables.

Pour que la dermatite atopique ne vienne pas gâcher les vacances, voici comment procéder :

Les pièges de la montagne

Ce n’est un secret pour personne : l’hiver, il fait froid. Or l’action du froid, encore plus intense en montagne, n’est pas anodine pour les peaux atopiques.

En effet, elle contribue à déséquilibrer la composition de l’épiderme en créant une carence en triglycérides et acides gras libres.

Asséchée, la peau devient plus sensible et perméable. Chez les personnes souffrant de dermatite atopique, cela va se traduire par des rougeurs et des poussées de démangeaisons. Les lésions peuvent également suinter.

Mais le froid n’est pas le seul en cause ! De multiples facteurs peuvent déclencher des crises ou aggraver l’eczéma bébé :

  • Les douches ou les bains avec une eau trop chaude ;
  • Les savons qui décapent la peau ;
  • Les pièces surchauffées (elles manquent d’humidité) ;
  • L’exposition au vent et au soleil ;
  • La composition de certains vêtements.

En résumé, pour passer des sports d’hiver en mode détente, il faut impérativement prendre certaines précautions.

Choisir les bons vêtements

Il ne suffit pas d’habiller chaudement votre bout de chou pour éviter les poussées ! La matière des vêtements doit être choisie avec attention.

Si le coton est parfait l’été pour aller à la plage, il n’est pas toujours idéal pour les sports d’hiver. En effet, il a tendance à retenir la transpiration et donc à favoriser l’eczéma. Faites des tests pour voir s’il le supporte bien.

La laine, même très douce, est aussi à proscrire car elle va générer des démangeaisons. Si votre adorable bambin se gratte, les lésions vont s’aggraver.

Heureusement, il existe des textiles « faciles à vivre » et même à entretenir :

  • Le polaire est parfait pour les bonnets et les écharpes.
  • Les fibres synthétiques des sous-vêtements thermiques respirants tiennent bien chaud et n’irritent généralement pas l’épiderme. Faites un test et, si vous constatez une réaction, changez pour du coton.
  • La soie pour les sous-gants à rajouter si le froid est trop vif.
  • Le duo fil d’argent + coton (pyjama, body pour bébé, leggings, sous-vêtement, t-shirt…) est parfait pour apaiser la peau à la maison après une journée passée en plein air.

Hydrater la peau

« Jamais sans mon émollient ! » Voilà en substance ce que doivent retenir tous les parents d’enfants ayant une peau atopique.

Comme le brossage des dents, appliquer un émollient doit être un réflexe matin et soir. C’est le meilleur rempart contre l’eczéma de bébé ou de l’enfant.

Aux sports d’hiver, il faut bien insister sur le visage, fragilisé par une exposition continue au froid intense et à la sécheresse. Sur les lèvres, il est préférable d’opter pour un baume adapté. Quant aux mains, il existe là encore des crèmes spécifiques que votre enfant peut mettre avant d’enfiler ses gants ou ses moufles.

Se protéger du soleil

Il n’y a pas qu’au bord de la mer que le soleil peut faire des siennes !

Plus vous prenez de l’altitude, plus les rayons UVB sont agressifs. La crème solaire est donc un accessoire indispensable pour des vacances réussies.

Pour l’eczéma de bébé ou de l’enfant, il est préférable de choisir un indice SPF supérieur à 50 et une protection à base d’écrans minéraux. Gardez toujours le tube avec vous pour lui en appliquer avant de sortir mais aussi au cours de la journée.

 Quelques petites astuces complémentaires

  • Pour les enfants plus grands, un masque de ski peut être nécessaire pour éviter d’irriter leurs yeux.
  • Plutôt que les bains et douches trop chaude, il faut toujours que votre enfant soit lavé à l’eau tiède puis séché en tamponnant doucement sa peau.
  • Privilégiez toujours les savons doux, de préférence naturels et bio.
  • Pour savoir si une pièce est assez humide, laissez le soir une éponge essorée. Si elle est sèche le lendemain, c’est qu’il y a un souci.
  • Faites attention à la doublure des bonnets : l’intérieur peut être en laine et donc agresser l’épiderme.
  • Enfin, pour les enfants plus grands, faites preuve de pédagogie pour leur apprendre certaines bonnes habitudes à avoir au quotidien. Il est par exemple recommandé de bien se sécher les mains après les avoir lavées.

 

Laisser un commentaire

Dooderm