Avoir un psoriasis du cuir chevelu oblige de ré-apprendre à s’occuper de soi. Il s’agit en effet d’acquérir une nouvelle routine beauté qui prendra soin de votre épiderme.

L’idée est de chouchouter vos cheveux sans irriter la peau afin de ne pas aggraver les démangeaisons et les lésions.

Quel shampoing choisir pour le psoriasis du cuir chevelu ?

Offrez-vous un maximum de bien-être en choisissant un shampoing doux, de préférence bio. Pour apaiser davantage votre épiderme, vous pouvez aussi ajouter au dernier moment une goutte d’huile essentielle de tea-tree à votre dose de shampoing.

Deux shampoings d’affilée : bonne ou mauvaise idée ?

Certaines personnes, pour être sûre d’avoir les cheveux bien propres ou pour augmenter l’efficacité des principes actifs, se lavent les cheveux deux fois de suite.  Mais c’est une très mauvaise habitude ! Les coiffeurs le disent toujours : « Le premier shampoing lave, le second décape ».  Alors avec un psoriasis du cuir chevelu, vous ne pouvez pas vous permettre une telle folie…

Il y a toutefois une exception : en période de crise, le dermatologue peut vous prescrire des gels à  base de cortisone. Ils sont à appliquer sur le cuir chevelu le soir avant de vous coucher (ils doivent poser toute la nuit). La matin, pour vous débarrasser de tous les résidus de cortisone, deux shampoings sont alors nécessaires. La durée de ce traitement est variable d’une personne à l’autre, cela dépend de votre psoriasis.

A quelle fréquence réaliser vos shampoings ?

Tout va dépendre de l’état du psoriasis de votre cuir chevelu.

En temps normal, le mieux est de vous laver les cheveux 2 à 3 fois par semaine.

Mais si vous avez une poussée de psoriasis, il faut appliquer tous les jours le shampoing spécifique que votre dermatologue vous aura recommandé. Les premiers effets se font sentir rapidement, mais attention à ne pas stopper le traitement avant son terme !

Même si vous ne vous grattez (presque) plus, et même si les croûtes ont disparu, il est important de suivre sa prescription à la lettre. Dans le cas contraire, vous risquez une récidive rapide.

Quelles sont les mauvaises habitudes à éviter ?

Il y a 3 types d’habitudes qui augmentent considérablement la répétition et la gravité des poussées de psoriasis. Il est donc capital de s’en débarrasser ou de les limiter au maximum.

 Les produits qui irritent

Masques, lotions, colorations et décolorations, … notre cuir chevelu est souvent mis à rude épreuve. Car si certains produits semblent « bons » pour les cheveux, votre épiderme ne les apprécie pas du tout.

Quelques précautions s’imposent :

  1. Vérifiez la composition des produits et évitez les tensioactifs irritants (ou l’ammoniaque si vous faites une coloration). Il est préférable d’utiliser des produits bio et doux.
  2. Ne multipliez pas les produits pour ne pas agresser en permanence votre cuir chevelu.
  3. En période de poussées, reportez vos colorations/décolorations.

Le séchage des cheveux

Tous les bienfaits du lavage peuvent être réduits à néant par un séchage trop brutal. En même temps, il ne faut pas rester avec les cheveux mouillés, car les bactéries adorent l’humidité.

Première solution : séchez-vous les cheveux avec une serviette. Ne frottez pas énergiquement, il faut vous contenter de tamponner votre cuir chevelu pour ne pas l’irriter.

Seconde solution : pour aller plus vite (surtout si vous avez les cheveux longs !), vous pouvez utiliser le sèche-cheveux. Comme le psoriasis du cuir chevelu s’aggrave sous l’action de la chaleur, servez-vous de la fonction « air frais » de votre appareil ou de la température la plus basse. Tenez-le aussi à plus de 20 centimètres de votre tête.

L’hygiène de vie

Alimentation, alcool, tabac, stress, effets secondaires de médicaments, exposition excessive au soleil… de multiples facteurs peuvent favoriser l’apparition du psoriasis ou aggraver les crises.

Si vous souffrez de psoriasis du cuir chevelu, vous avez donc intérêt à avoir une bonne hygiène de vie.

C’est le bon moment par exemple pour arrêter de fumer ! Savez-vous par exemple que :

  • Fumer double la probabilité de développer un psoriasis ?
  • Parmi la population, la proportion de fumeurs souffrant d’un psoriasis est plus élevée que la moyenne nationale ?
  • Fumer dégrade l’état de la peau, augmente l’activité inflammatoire et aggrave le psoriasis ? Les fumeurs sont ainsi plus nombreux à développer un psoriasis sévère et leurs périodes de rémission sont beaucoup plus rares.

Au niveau de l’alimentation, remplacez par exemple votre huile de tournesol par de l’huile de colza. L’idée est de réduire l’apport en Oméga 6, trop présent dans ce que nous consommons alors qu’il peut être pro-inflammatoire.  Cela pourrait réduire les symptômes de votre psoriasis

Laisser un commentaire

Dooderm