Et s’il suffisait de prendre soin de soi pour bien gérer son psoriasis au quotidien ? Le même tissu embryonnaire a donné naissance au système nerveux et à l’épiderme. C’est sans doute ce qui explique, du moins en partie, la relation directe qu’il y a entre notre équilibre émotionnel et l’état de notre peau.

Ainsi, les émotions trop fortes et le stress vont avoir un impact direct sur plusieurs pathologies cutanées telles que le psoriasis, l’eczéma et même l’urticaire. Alors en pratique, quand vous agissez pour atténuer votre stress, vous chouchoutez aussi votre peau. C’est un excellent remède pour mieux vivre votre psoriasis et éviter d’avoir de nouvelles poussées.

Zoom sur 2 techniques qui ont fait leurs preuves : la méditation et le sport.

La méditation : l’atout sérénité pour lutter contre le psoriasis

Yoga, tai-chi, tantra… Il existe différentes disciplines qui peuvent vous aider à diminuer considérablement votre stress. Si vous ne savez pas trop comment vous y prendre, le plus simple est de vous lancer dans la méditation de pleine conscience.

Voici une méthode adaptée aux débutant(e)s :

1) Installez-vous confortablement dans un endroit calme. Vous pouvez vous asseoir en tailleur par terre ou tout simplement sur une chaise. Il est aussi possible de s’allonger si vous voulez que la méditation précède le sommeil.

Vous pouvez garder les yeux ouverts ou fermés, c’est à vous de voir ce que vous préférez. Toutefois, il est souvent plus facile de s’initier à la méditation avec les yeux fermés afin de « se couper » des distractions extérieures.

2) Concentrez-vous sur votre respiration. Pour vous aider, posez une main sur votre ventre. Sentez-le se gonfler et se dégonfler au rythme de vos inspirations et de vos expirations. Imaginez ensuite l’air qui entre et qui sort dans l’ensemble de votre corps.

3) Progressivement, soyez à l’écoute de toutes les sensations de votre corps : les sons qui vous parviennent, le poids du corps sur la chaise, le tissu de vos vêtements qui est en contact avec la peau… Puis revenez à votre respiration.

4) Pendant au moins 5 minutes, imaginez à chaque expiration le stress et les émotions négatives qui quittent votre corps sous la forme d’une fumée grise.

5) Vous allez très vite vous sentir apaisé(e), détendu(e) et nettement plus serein(e) pour continuer votre journée. Si ce n’est pas le cas la première fois, ce n’est pas grave ! Continuez votre pratique de la méditation, jour après jour. Vous verrez que vous gérerez beaucoup mieux vos émotions et, surtout, que votre psoriasis va s’améliorer.

Les effets de la méditation sur le psoriasis ont été prouvés scientifiquement par Jon Kabat Zinn, un professeur émérite de médecine à l’université du Massachussetts. Ce chercheur a fondé le programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) afin d’étudier comment mieux gérer son stress grâce à la méditation de pleine conscience. Il a notamment démontré que les effets de la photothérapie sur le psoriasis sont 4 fois plus puissants lorsque les patients écoutent des consignes de pleine conscience.

Un petit conseil pratique : pendant la méditation,  ne cherchez pas à « faire le vide » dans votre tête ! Il est normal d’avoir des pensées, et même de se laisser distraire par elles.  Surtout au début… Donc à chaque fois que vous le constatez, concentrez-vous à nouveau simplement sur votre souffle.

Le sport : un tremplin pour le bien-être

Le sport ne permet pas seulement d’être en pleine forme ! Il est aussi d’une redoutable efficacité quand il s’agit de gérer votre psoriasis au quotidien.

Savez-vous par exemple que pratiquer un sport 3 heures par semaine permet de diminuer considérablement le psoriasis et d’avoir beaucoup moins de poussées ? (source : étude réalisée auprès de plus de 86 000 femmes par The Association Between Physical Activity and the Risk of Incident Psoriasis)

S’adonner à 3 heures de sport par semaine peut sembler beaucoup au début, même si cela représente en réalité moins de 30 minutes par jour. Mais vous n’avez pas besoin de viser un objectif aussi élevé ! Commencez doucement, en tenant compte de vos capacités physiques et de votre planning. Ce qui compte, c’est avant tout de vous y mettre…

En vous aidant à évacuer le stress et en renforçant vos défenses immunitaires, le sport est un redoutable outil anti-psoriasis.

Quel sport pratiquer ? 

Faites-vous plaisir ! Choisissez une activité qui vous ressemble et dans laquelle vous vous sentirez bien. De la natation à la gym suédoise, en passant par les sports de combat et la danse, il y a l’embarras du choix.

Au-delà du sport à proprement parler, il y a toutefois un critère important à prendre en compte pour faire le bon choix  : la façon dont vous vivez le regard des autres sur votre psoriasis. Certains sports (comme le fitness ou le yoga) peuvent se pratiquer à domicile. D’autres (la gym douce, le yoga, les danses de salon,…) vous permettent de porter des vêtements longs (notamment des tee-shirts avec manches). Cela peut vous aider à vous sentir plus à l’aise 🙂

Top 4 des bonnes pratiques pour réussir sa pratique sportive

  1. Évitez les matières synthétiques pour vos vêtements de sport et les tenues trop moulantes : les frottements risquent de déclencher une poussée de psoriasis.
  2. Mangez un repas équilibré  (légumes, poisson ou viande maigre, et un peu de féculents) environ 30 minutes après avoir fait vos exercices pour recharger vos batteries. Abstenez-vous aussi de boire de l’alcool, car il s’agit d’un facteur aggravant pour le psoriasis.
  3. Buvez de l’eau pendant et après vos exercices. Rassurez-vous : cela ne vous fera pas transpirer davantage.
  4. Lorsque cela est possible, patientez 1 ou 2 heures avant de vous doucher. Si vous n’avez pas le choix, douchez-vous uniquement à l’eau tiède. Il faut en effet éviter de perturber votre tension artérielle ou votre circulation sanguine ! En effet, votre entraînement va faire grimper la température de votre corps (jusqu’à 39°5 en moyenne). L’eau froide va donc créer un « choc » qui peut être nocif et aggraver le psoriasis.

Laisser un commentaire

Dooderm